cette année a été exceptionnelle dans les forêts d'ile de France!

Sous tous les chènes des forêts que nous cotoyons, la glandaison a été exceptionnelle! pleins de petits chènes sont en train de pousser.

De ces petits chènes, un petit nombre vont survivre à 3 ans: ceux qui n'auront pas été mangés par les sangliers, ceux qui passeront l'hiver, ceux qui trouveront assez de lumière sous l'ombre de papa, et ceux qui ne se feront pas doubler par leurs voisins qui prendront toute la place.

Dans 40 ans, on pourra couper un certain nombre de petits chènes: la taillie sous futaie qui feront du bon bois de chauffage

Dans 50 ans, on pourra couper papa dont le grume fera de belles planches et le houpier du bon bois de chauffage

et dans 150 ans, on pourra récolter les nouveaux nés de cette année.

Ce sont les forestiers qui sont contents! car eux voient à long terme.